L’école pour tous en pays Bamoun


cameroun-toilette-3

  Objectif du projet

Fournir aux élèves et enseignants du collège du village des toilettes.
Palier à l’inexistance d’assainissement par la pose de toilettes écologiques.
Créer 2 fosses de compostage et sensibiliser élèves, enseignants et population à la gestion de l’équipement et à son intérêt.

cameroun-toilette-3

  Description des travaux

Le contexte : Dans ce pays, la construction des écoles est à la charge des communes. Si les villes possèdent des locaux scolaires équipés au minimum correctement, les villages des zones rurales ont rarement des bâtiments en dur et encore moins un équipement (tables, chaises, fournitures, …)

Marom est un village de montagne situé à 1200 m d’altitude. Il comprend 6000 habitants hébergés dans un habitat très dispersé. Deux écoles primaires accueillent respectivement 180 et 90 enfants et sont implantées de façon à limiter les déplacements des enfants.

Un collège a été implanté il y a 5 ans pour limiter les déplacements des élèves jusqu’à Foumban (10km) qui était un facteur important d’abandon de la scolarité après le CM2. Il regroupe aujourd’hui 70 élèves, ne comprend que 3 salles de classes où les enseignants se relaient en fonction des matières enseignées et du niveau mais n’a pas été doté de sanitaires.

Les actions menées par les jeunes dans le cadre de ce chantier :  – Réaliser un bloc sanitaire avec 3 toilettes à gestion écologiques pour le collège du village de Marom,

– Réaliser 2 fosses de compostage des matières organiques

– Sensibiliser l’équipe enseignante et les élèves et plus largement la population, à la gestion et l’intérêt d’un tel équipement

cameroun toilette

Le rendez-vous a ensuite été pris pour août 2014 où une délégation de CLV (directrice + une administratrice + un groupe de jeunes et 2 encadrants en chantier JSI sur un village proche) s’est rendue à Mayo pour rencontrer les autorités locales, le comité de développement, l’association de parents d’élèves.

  Le comité de développement du village

Avant le chantier :
Élaboration du contenu et chiffrage du projet. Acheminement des matériaux et matériel nécessaires au bon déroulement du chantier. Le don de matières premières: sable, acheminement de l’eau …

Pendant le temps de chantier :
Accueil du groupe sur le site. Suivi des travaux. Soutien logistique en cas de problèmes (matériels, de santé…). Préparation et organisation de la réception des travaux avec les autorités de la commune de Foumban

Après le chantier :
Travail avec les enseignants pour s’assurer de la continuité du projet, entretien des locaux. Évaluation de l’action et réflexion sur les suites à donner dans d’autres lieux du village

cameroun toilette

  L’association des parents d’élèves de Marom

Pendant le temps de chantier : Hébergement du groupe. Le prêt d’outils et l’aide à la réalisation des travaux  de maçonnerie, l’hébergement des maçons

Après le chantier : Entretien du local

La coopérative locale « Promadurab » : formation des jeunes et enseignants au compostage

Celui qui dit merci demande encore. (Proverbe camerounais)